cassis.fr
Flash info
4 saisons à Cassis
Villes et Villages Fleuris
Visiter la page Facebook de la ville de Cassis

L'Actualité

Diminuer la taille du texte Agrandir la taille du texte
Cliquez ici pour recommander cette page à un ami! Imprimer la pageConvertir au format pdf (ouverture dans une nouvelle fenêtre)
Cadre de vie

Exploitation de la carrière dite du « Vallon des Anglais » et « Plan d’Olive » par la société Lafarge

La société Lafarge exploite depuis des années la carrière dite du « Vallon des Anglais » et « Plan d’Olives ».

La dernière autorisation préfectorale a été délivrée le 15 février 2010 et a autorisé l’exploitation de la carrière jusqu’au 31 décembre 2023, comprenant une durée de 2 ans pour terminer la remise en état du site.

Le 27 septembre 2021 la société LafargeHolcim Granulats a déposé auprès de la préfecture des Bouches-du-Rhône un porter-à-connaissance par lequel elle a sollicité une prolongation de l’autorisation et la modification des conditions d’exploiter la carrière dite du « Vallon des Anglais » et « Plan d’Olive » conformément à l’article R.181-46 du Code de l’Environnement.

Ces modifications concernent la prolongation de la durée d’autorisation de 2 années et 4 mois supplémentaires soit jusqu’en avril 2026 (deux années supplémentaires pour l’extraction suivies de deux années pour le réaménagement, auxquelles sont ajoutés 4 mois pour permettre la cessation de l’activité administrative).

Par courrier en date du 5 octobre 2021, les services de l’Etat ont sollicité l’avis de la commune sur cette demande.

La commune a donc saisi, le conseil municipal lors de sa séance du 29 novembre 2021 et a proposé à ce dernier d’émettre un avis défavorable.

Pour motiver cet avis défavorable, Madame le Maire avait indiqué à l’assemblée délibérante qu’il était impérieux que la société LafargeHolcim Granulats respecte les conditions d’exploitation et donc la durée de l’activité d’extraction initialement prévues dans l’autorisation préfectorale du 15 février 2010.


En effet, l’activité d’extraction est génératrice de nombreuses nuisances pour les riverains en termes de bruit, de pollution et de trafic routier. Qu’il était donc temps de les faire cesser.


Que par ailleurs, contrairement à ce qui était présenté dans le dossier de demande de la société la durée de remblaiement ne sera pas prolongée, lesdits travaux sont uniquement décalés dans le temps.


La durée de travaux de remblaiement sera donc identique à celle prévue initialement dans l’arrêté du 15 février 2010, soit deux années.


Au vu de ces éléments, Madame le Maire avait indiqué aux membres du conseil qu’il était peu vraisemblable que cette modification des conditions initiales de l’autorisation soient bénéfiques aux travaux de réaménagement du site eu égard à la prolongation de l’activité d’extraction et à une durée inchangée pour les travaux de remblaiement.


Fort de cet avis, Madame le Maire a écrit au Préfet afin de lui indiquer sa vive opposition à ce que la préfecture valide la demande de la société Lafarge.


Néanmoins, la préfecture n’a pas souhaité suivre l’avis du Maire et s’est positionnée favorablement pour la prolongation de cette activité.

Arrêté préfectoral complémentaire 2022-202-PC




Dernières actualités

Vie pratique

Intervention ENEDIS : chemin des Cuettes et route Pierre Imbert

Culture, festivité

Les maisons de pêcheurs en lumière artistique

Loto, Actualités

Loto du Centre culturel

Culture, festivité

Les soirées du Centre culturel "Les Vice Versa"

Culture, festivité

Ciné-calanques