cassis.fr
Flash info
4 saisons à Cassis
Villes et Villages Fleuris
Visiter la page Facebook de la ville de Cassis

Cassis, terre d'artiste

Diminuer la taille du texte Agrandir la taille du texte
Cliquez ici pour recommander cette page à un ami! Imprimer la pageConvertir au format pdf (ouverture dans une nouvelle fenêtre)

Cassis s'enorgueillit d'avoir vu naître en 1716 l'Abbé Barthélemy. Ce célèbre numismate fut le conservateur du cabinet des médailles du Roi Louis XVI pendant plus de 30 ans. Erudit incomparable, il consacra sa vie à l'étude des langues anciennes, déchiffrant les inscriptions phéniciennes et ouvrant la voie à l'égyptologie. Il est l'auteur du célèbre " Voyage du Jeune Anacharsis en Grèce " qui fit redécouvrir à ses contemporains la civilisation de la Grèce Antique.

A partir de la fin du 19ème siècle, le charme et la beauté de Cassis attirent de nombreux écrivains : Alphonse Daudet, André Gide et Roger Martin du Gard, Paul Valéry et bien d'autres en font leur villégiature de prédilection, de même que l'écrivain américain Henry Miller, Virginia Woolf ou encore Winston Churchill qui y exerça ses talents de peintre.

Une mention particulière doit être faite de Frédéric Mistral : Prix Nobel de littérature en 1905, l'écrivain a choisi Cassis et la Provence pour cadre de son grand poème épique " Calendal ", publié en 1867.
C'est Frédéric Legré qui en 1861 fit connaître Cassis à Mistral. Lors d'une promenade, ils empruntèrent le sentier des bergers qui mène au mont Gibal. Mistral découvrit un panorama sublime embrassant Toulon, le massif des Calanques, la Gardiole et la Sainte Baume, qui lui inspira son livre.
Les 12 chants retracent les aventures de " Calendal ", modeste pécheur d'anchois cassidain "humble parmi les humbles et plus fier que les fiers" qui accomplit une série d'exploits, triomphe des plus cruelles épreuves pour conquérir l'amour de la belle Estérelle, mi-princesse, mi-fée, descendante de l'illustre famille des seigneurs des Baux.
Le poème évoque fidèlement la vie cassidaine et provençale à la veille de la Révolution avec ses coutumes ancestrales et ses fêtes. Mais par dessus tout, Calendal est un hymne d'amour à la Provence dont Mistral fut le plus ardent défenseur. Elle est présente tout au long de l'oeuvre dans la diversité de ses paysages baignés de lumière.

Au cours du 20ème siècle, Cassis continue à attirer écrivains et artistes, notamment grâce à la personnalité d'Emile Bodin.
Cinéastes, acteurs, metteurs en scène ont été nombreux à fréquenter le petit port qui servi de cadre à plus d'un film de cinéma ou de télévision : Marcel Pagnol et Fernandel réunis pour le tournage de " Naïs ", Annie Girardot et Philippe Noiret pour " La vieille Fille ", Alain Delon pour certaines scènes de " Fabio Montale ", tiré de la trilogie marseillaise de Jean-Claude Izzo.

La baie de Cassis, ses collines, sa lumière, ne pouvaient pas manquer de séduire les peintres. Ils ont été nombreux à l'immortaliser : dès le 19ème siècle, l'école provençale avec Raphaël Ponson, Marius Guindon, Monticelli, Ziem ou René Seyssaud. Plus tard, Braque et Derain, Picabia et Verdilhan, Signac et Dufy, plus prés de nous Ambrogiani, Rudolf Kundera, peintre d'origine tchèque, qui a choisi de vivre à Cassis et Chris Vivanti.

  • Statue de l' Abbé Barthelemy
  • Frédéric MISTRAL

L'actu

Culture, festivité

Ciné-calanques

Programme du 21 au 26 août 2019

Culture, festivité

Exposition photographique d'Evan DE SOUSA "WWW - What a Wonderful World"

Jusqu'au 26 octobre sur les grilles de la place Baragnon

Culture, festivité

Exposition ECLECTIK 2019

Du 17 au 25 août aux Salles voûtées - Vernissage vendredi 16 août à 18h30